Rechercher
  • Agoralliance

Est-ce qu'il faut forcément beaucoup d'argent pour entreprendre ?

Mis à jour : févr. 16



Tout dépend ! Voilà une réponse qui ne va pas beaucoup nous aider. Mais il est vrai que cela dépend de beaucoup de variables. Il est évident qu’une activité de services ou de conseil, va souvent nécessiter beaucoup moins d’argent que si vous envisagez de lancer une activité de production. Lorsque qu’on se lance dans une activité entrepreneuriale, au-delà des achats minimum de produits et services qui conditionnent l'amorçage de l’activité, il ne faut pas omettre le fait qu’il va falloir subvenir aux besoins des personnes qui vont s’engager dans le projet, vous-même, et vos potentiels associés ou employés, le temps que le volume d’affaires puissent apporter les rémunérations correspondantes au travail fourni. Certes, en plus d’un apport financier, le ou les fondateurs puisent généralement dans leur épargne pour ne pas imposer à l'entreprise naissante de supporter des dépenses avant que des commandes clients suffisantes arrivent.

Cela fait partie du «risque» et de l’engagement des fondateurs.

Il faut garder en tête que le meilleur moyen de financer son projet est d’obtenir des commandes ! Les revenus découlant de la vente de vos produits ou services sont de loin le meilleur des financements, car ils ne sont pas affectés par les taux d’intérêt d’un emprunt, ils ne viennent pas en contrepartie d’une part du capital de votre entreprise, ils traduisent la pertinence de votre proposition de valeur et concourent à créer la confiance des parties prenantes actuelles et futures de votre projet (clients, employés, fournisseurs, partenaires, organismes de soutien, banquiers, investisseurs, etc.). De fait, ne consacrez pas trop de temps à rechercher, à tout prix, du financement au tout début de votre projet, consacrez-vous à bâtir, tester et adapter vos offres, prospectez, prospectez, prospectez, … validez vos hypothèses de marché, testez la robustesse de votre modèle économique. Lorsque vous aurez remporté de premiers succès, vous aurez une «histoire» à raconter, et tout le monde voudra, alors, vous financer ;-) !


Et comme on dit au Québec, “Ça prend de l’argent pour faire de l’argent” !


8 vues0 commentaire