Rechercher

Frugal Learning : former mieux avec moins de ressources


La situation actuelle laisse certaines entreprises avec peu de ressources pour mettre en place des formations. Pour les aider à mieux affronter le problème, Le « Frugal learning » est la meilleure solution mise à leur disposition pour s’en sortir. Avec le « Frugal learning » , les sociétés, même avec des ressources limitées peuvent réaliser des formations. Cet article fournit des informations concernant le fonctionnement ainsi que l’intégration de cette notion dans les formations.

Le Frugal learning, c'est quoi?

Le « Frugal learning » provient du terme indien Jugaad qui signifie « système D » ou débrouillardise. Le concept de ce système est de faire plus avec moins. Le but est d’établir des alternatives, simples, mais performantes, avec les ressources au sein même de l’entreprise.

Ainsi, ce système donne la possibilité d’innover dans un cadre où il y a une limitation de ressources.

Navi Radjou a popularisé ce concept en France. Ce dernier se base sur trois piliers :

  • Choisir les méthodes de production peu dispendieuse et accessible

  • Se concentrer sur les vrais besoins des clients

  • Se monter d’ingéniosité et de bon sens

Frugal learning : le meilleur moyen de retrouver l’adaptabilité

Ce concept doit offrir aux entreprises des personnes ayant la capacité de saisir une opportunité. Ces personnes doivent être capables de faire le bon choix à temps afin de mieux manipuler les projets et les priorités. Il doit également donner l’occasion de retrouver une bonne adaptabilité. Cela aide à estimer en permanence la position de la société dans une situation invariable et délicate.

Comment intégrer ce concept d’innovation dans les formations ?

Pour approfondir la transformation des formations sous angle frugal, Navi Radjou propose trois pistes. Dans cette transformation, le gain de temps reste l’une des ressources principales les plus précieuses.

La formation peer to peer ou latérale

Il s’agit d’une formation dont les collègues s’apprennent entre eux de façon spontanée et informelle. Elle conteste le modèle classique vertical de sachants qui communiquent un savoir. Le but est de partager des connaissances, d’essayer des idées et d’apprendre ensemble. L’avantage de cette formation est le fait qu’elle est facile d’accès. En outre, elle peut être appliquée de façon économe.

L’apprentissage expérientiel

Cette solution n’est pas une réalité nouvelle. D’ailleurs, son objectif en entreprise est de transmettre du savoir-faire et du savoir-être. Mais, le but est désormais d’apprendre la faculté d’adaptation pour faire face à une situation de travail inattendue. Ce système de formation part donc de l’intelligence collective. Cela aide à trouver des alternatives fondées dans la réalité de la situation professionnelle. L’apprentissage expérientiel offre également une formation « sur terrain ».

La formation en ligne

La technologie devient actuellement un grand pilier dans le développement d’une entreprise. La formation en ligne ou « e-learning » rassemble des moyens assurant la formation par des dispositifs électroniques. Elle généralise la mise à disposition à la connaissance, mais aussi l’occasion de partager son savoir sans être un « sachant ». En plus, elle est très facile d’utilisation et très pratique. Les modalités d’e-learning sont disponibles partout grâce à un ordinateur, une tablette, un smartphone ou tout objet connecté à Internet.


10 vues0 commentaire