top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurAgoralliance

Pour en finir avec les mythes de l'entrepreneuriat

Dans un récent article du journal les Affaires, l'entrepreneur Dominic Gagnon a mis en mots ce que nous pensons depuis toujours : "«Influpreneurs»: arrêtez de raconter n’importe quoi !".

L'entrepreneuriat fait l'objet de plusieurs mythes qui ne sont pas nécessairement vrais. Ces mythes peuvent parfois induire en erreur les entrepreneurs en herbe (Startup) ou les personnes intéressées par la création de leur propre entreprise :

  • Mythe : Les entrepreneurs naissent, on ne les fabrique pas.

Réalité : Bien que certaines personnes puissent avoir des traits ou des caractéristiques qui les prédisposent à l'entrepreneuriat, comme la créativité, la prise de risque et le sens du leadership, l'entrepreneuriat est une compétence qui peut être développée et affinée grâce à l'expérience, à l'éducation et à l'apprentissage à partir des échecs et des réussites.

En bref, tout le monde peut être entrepreneur mais l'entrepreneuriat n'est pas fait pour tout le monde

  • Mythe : Les entrepreneurs doivent avoir une idée révolutionnaire pour réussir.

Réalité : Bien que le fait d'avoir une idée unique puisse être un avantage, de nombreux entrepreneurs qui réussissent construisent leur entreprise sur la base d'idées existantes ou en résolvant des problèmes existants de manière innovante. L'exécution, la détermination et la capacité d'adaptation sont souvent des facteurs de réussite plus importants qu'une idée totalement originale.

En bref, sans validation d'hypothèses pour s'assurer que vous répondez à un besoin identifié (Product Market Fit), il n'y a aucun succès garanti.

  • Mythe : Les entrepreneurs ont des horaires de travail flexibles et jouissent d'une grande liberté.

Réalité : Bien que les entrepreneurs puissent avoir la possibilité de fixer leurs propres horaires, la réalité est que l'entrepreneuriat exige souvent de longues heures de travail, un travail acharné et un dévouement sans faille, en particulier lors des premières étapes de la création d'une entreprise. Les entrepreneurs sont souvent confrontés à de nombreux défis et responsabilités, et l'idée d'une liberté et d'une flexibilité totales n'est pas toujours exacte.

En bref, la plus grande liberté que les entrepreneur.e.s ont est celle de choisir leurs contraintes !

  • Mythe : Les entrepreneurs prennent des risques et n'échouent jamais.

Réalité : L'entrepreneuriat implique de prendre des risques, mais il s'accompagne également d'une possibilité d'échec. Toutes les entreprises ne sont pas couronnées de succès et les entrepreneurs sont souvent confrontés à des revers, des défis et des échecs en cours de route. Ce qui distingue les entrepreneurs qui réussissent, c'est leur capacité à tirer des leçons des échecs, à s'adapter et à persévérer.

En bref, nous vous invitons à participer à une soirée "Fuckup Nights" proche de chez vous, pour entendre parler l'échec !

  • Mythe : Les entrepreneurs sont uniquement motivés par l'argent.

Réalité : Si le gain financier peut être un facteur de motivation pour l'entrepreneuriat, de nombreux entrepreneurs sont motivés par d'autres facteurs tels que la passion, l'objectif et le désir d'avoir un impact positif. La création d'une entreprise prospère exige souvent un sens profond de l'objectif et un dévouement qui ne se limitent pas aux gains monétaires.

En bref, "l'argent ne tombe pas du ciel" :)

  • Mythe : Les entrepreneurs se débrouillent tout seuls.

Réalité : L'entrepreneuriat n'est pas l'affaire d'une seule personne. Les entrepreneurs qui réussissent constituent souvent une équipe de personnes compétentes qui complètent leurs forces et leurs faiblesses. La collaboration, le travail en réseau et l'établissement de relations sont des aspects importants de l'entrepreneuriat, et les entrepreneurs recherchent souvent le soutien et les conseils de mentors, de conseillers et de pairs.

En bref, "seul on va plus vite, à plusieurs on va plus loin" !

  • Mythe : Les entrepreneurs réussissent du jour au lendemain.

Réalité : En réalité, la plupart des entrepreneurs qui réussissent connaissent des années de travail acharné, de persévérance et d'obstination avant d'atteindre un succès significatif. Le chemin de l'entrepreneuriat est souvent parsemé de hauts et de bas, et il faut parfois du temps pour créer une entreprise durable et rentable.

En bref, le succès se mesure dans le temps donc soyez patient.e !


Il est important de reconnaître que l'entrepreneuriat est complexe et a de multiples facettes.

En revanche, pour AGORAlliance, «conseiller» c'est avant tout «accompagner», c'est à dire faire réfléchir, inciter à l'action, ouvrir le champ des possibles, questionner, informer, orienter, soutenir, démystifier, dédramatiser, aider à relativiser, encourager, outiller, etc. et cela a une grande valeur !

36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page