Rechercher
  • Agoralliance

Qu'est-ce qu'un bon projet pour entreprendre ?



On pourrait dire simplement que c’est celui qui vous correspond et qui répond à une réalité de marché !

Mais on pourrait illustrer cela par ce que la philosophie japonaise appelle l’IKIGAI qui consiste à trouver un sens à notre vie afin de pouvoir ressentir «je suis là ou je dois être».

L’Ikigaï s’articule autour de 4 composantes :

  • ce que j’aime faire

  • ce dans quoi je suis doué.e

  • ce dont le monde a besoin

  • ce pour quoi je peux être payé.e

Pas de méthode clé en main unique ni de recette miracle pour trouver son Ikigai.

Il faut creuser au plus profond de son être et faire preuve d’honnêteté envers soi-même pour trouver ce qui fait sens. Certaines personnes n’ont pas besoin de ce travail d’introspection, leur Ikigai sonne comme une évidence depuis leur petite enfance.


Ce sont ces personnes qui vivent à fond leurs rêves d’enfant. Pour d’autres, l’Ikigai n’est pas inné. Et le chemin pour le découvrir est parfois semé d’embûches, avec des remises en question, voire des crises existentielles. Professionnellement, on peut commencer par « slasher ». Les slasheurs sont ceux qui ont plusieurs activités professionnelles. « Avoir un autre métier ou une petite activité annexe, c’est un moyen de se tester et de nourrir des formes d’intelligence différentes. Tiraillée entre nos rêves et nos regrets, la vie est une succession de choix à faire.


Quant à mesurer la «réalité de marché», adopter une méthodologie rigoureuse de validation des hypothèses qui confirment l'existence d’un besoin ou d’un problème, et de vérifier le fait que des personnes soient prêtes à payer une certaine somme pour y répondre, n'est pas la meilleure méthode. C’est la seule !

Cela ne restera pas sans lendemain, et va se traduire par une modification profonde de la relation au travail, et une modification de nos paradigmes économiques et sociétaux.

Ceux qui sauront en analyser les tendances lourdes et les signaux faibles et y répondront par de nouvelles offres de produits et/ou de services seront les grands gagnants de cette nouvelle ère qui s’ouvre à nous, car oui, la crise du Covid-19 n’est pas une parenthèse, elle est un point de basculement, un «tipping point» !

Source : Les nouveaux travailleurs : linkedin.com/in/isislatorre

9 vues0 commentaire